En physiothérapie, il est fréquent d’utiliser comme modalité la thermothérapie, ainsi que la cryothérapie dans nos traitements. Nous pouvons utiliser entres autres, le massage à la glace ou encore les enveloppes de chaleur.

L’utilisation de la glace et de la chaleur peut avoir plusieurs avantages. Toutefois, nous ne savons pas toujours dans quelle situation utiliser quelle modalité. Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de vous demander lorsque vous aviez de la douleur, quoi mettre entre du froid ou de la chaleur pour vous soulager? Qu’est-ce qui est « meilleur » ?

Premièrement, il faut savoir que les deux modalités ont leurs avantages et leurs bienfaits.

 

La glace

 

 

Suite à une blessure musculosquelettique ou lors d’une crise aigüe liée par exemple à de l’arthrite, l’utilisation de la glace serait à privilégier pour les 48 à 72 premières heures. En effet, il a été démontré que l’application du froid (glace) diminuerait la conduction nerveuse, soit la vitesse de transmission du signal de la douleur au cerveau via le système nerveux. L’application de la glace exercerait donc une anesthésie locale de la zone ou le froid est appliqué, ce qui amènerait un soulagement de la douleur.

De plus, la glace pourrait aussi être appliquée dans le but de diminuer/limiter l’inflammation en plus de diminuer la douleur. L’inflammation est un ensemble de réactions normales par le corps suite à un traumatisme ou une infection. Les cellules immunitaires du corps sont envoyées en grande quantité vers le site de lésion, ce qui crée l’inflammation. Ce processus peut s’observer et se ressentir via la présence de douleur, de chaleur, de rougeur, ainsi que d’œdème (enflure).

 

Utiliser la glace à la maison

 

 

Vous pouvez appliquer de la glace à la maison en mettant des glaçons dans un sac de type « ziploc » ou en utilisant un sac de légumes congelés (ex : petits pois). Vous pouvez aussi vous procurer un sac en gel que vous pourrez trouver en pharmacie et le mettre au congélateur.

Recouvrez ensuite le sac d’un linge humide et appliquez le sur la zone douloureuse de 10 à 15 minutes en vérifiant la peau à quelques reprises durant l’application. Il est important d’appliquer la glace avec précaution surtout en cas de perte de sensibilité (ex : polyneuropathie diabétique). La glace peut être appliquée au besoin toutes les 2 à 3 heures.

 

Est-ce qu’il y a autres choses à faire en phase aigüe?

 

 

Oui! Pour certaines conditions musculosquelettiques, vous pouvez appliquer le principe «PRICE» (protection, repos, glace, compression, élévation). Par exemple, suite à une entorse de la cheville, votre professionnel de la santé pourrait entre autres vous recommander d’utiliser des béquilles ou une marchette pour éviter d’appliquer de la mise en charge sur votre membre. De plus, il vous recommanderait probablement de surélever votre jambe avec des coussins et d’utiliser un bandage de compression, puis d’y appliquer de la glace.

 

La chaleur

 

 

Suite à la phase aigue ou en cas de présence de douleur chronique liée par exemple à l’arthrose (hors de la phase aigüe), vous pourriez appliquer de la chaleur. Bien que la littérature soit mitigée au niveau de l’efficacité de la chaleur topique, des bienfaits peuvent se ressentir. En effet, l’application de la chaleur (thermothérapie) diminuerait la douleur, augmenterait la circulation sanguine, diminuerait les tensions musculaires, ainsi que les raideurs articulaires.

 

Utiliser la chaleur à la maison

 

 

À la maison, vous pourriez utiliser « un coussin magique » ou un coussin électrique qui émet de la chaleur (suivre manuel d’instruction de votre coussin). Tout comme la glace, il faut être vigilent avec l’application si vous avez une diminution de sensibilité. Vous pouvez appliquer la chaleur environ 20 minutes au besoin. Dans les cas de douleur chronique, la chaleur peut être très confortable et agréable à appliquer.

 

Petit rappel

 

En conclusion, rappelez-vous d’utiliser la glace pendant les 3 premiers jours suivant une blessure musculosquelettique, puis utilisez ensuite de la chaleur. Il faut toutefois se souvenir qu’il est possible d’avoir un épisode de douleur aigüe malgré une condition chronique. Donc, la glace sera à privilégier durant ces moments-là.

L’utilisation de la glace, ainsi que de la chaleur pourraient être combiné avec d’autres modalités de traitement pour diminuer vos douleurs. Pour plus de conseils, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la physiothérapie de notre équipe chez Physiothérapie S. Mobile! Contact – Physiothérapie SMOBILE (physiotherapiesmobile.com)

 

Daphné Masson / T.phys.

 

 

Sources pertinentes :

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25526231/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK459212/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25526231/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12208913/

yasbetir1.xyz winbet-bet.com 1kickbet1.com 1xbet-1xir.com 1xbet-ir1.xyz hattrickbet1.com 4shart.com manotobet.net hazaratir.com takbetir2.xyz 1betcart.com betforwardperir.xyz betforward-shart.com betforward.com.co betforward.help betfa.cam 2betboro.com 1xbete.org 1xbett.bet romabet.cam megapari.cam mahbet.cam